Résistance & Reconquête

Tramway caillassé à Brest (Finistère) dans la nuit du 19 au 20 juillet

Aller en bas

Tramway caillassé à Brest (Finistère) dans la nuit du 19 au 20 juillet

Message par Guzmán El Bueno le Lun 21 Juil - 9:43

[...] ... Dans la nuit de samedi à dimanche, la dernière rame de tramway, qui circulait, vers 0 h 30, du Froutven en direction du centre-ville, a été l’objet d’une attaque pour le moins sauvage.

Une bande d’individus, tous encapuchonnés, ont jeté des cocktails molotov, pierres, morceaux de béton, et d’autres projectiles divers sur le tram, alors arrêté à la station Pontanézen. Très choquée, la conductrice de la rame, qui ne transportait qu’un seul passager, s’est empressée de poursuivre son chemin, et a pu rejoindre le dépôt, situé Porte de Plouzané.

[...] Aux alentours de la rue Cézanne, des bornes de chantier, deux véhicules et un abri-bus ont également été incendiés peu avant 1 heure du matin. Quant à la rame de tramway dégradée, son côté droit serait sévèrement endommagé.

Les « assaillants » se sont immédiatement enfuis à l’arrivée des autorités. Seul un jeune homme de 19 ans a été interpellé, puis entendu, avant d’être remis en liberté sur décision du parquet, faute d’éléments. La police a déclaré « ignorer encore les raisons de cet acte violent ». ... (Sources : Le Télégramme via Fdesouche - 20 juillet 2014) […]

Les raisons ? Ils voulaient se faire leur petite intifada mais comme ce sont de vrais lavettes, ils n'ont pas eu le courage de monter à Paris pour affronter au moins les forces de l'ordre : ils ont attendu 0 h 30 et un tramway conduit par une femme (blanche, cela va de soi) pour attaquer !

Inutile de vous dire que la mairie de Brest est ... socialo et que Brest n'est plus reconnaissable tant on y voit de voilées et de barbus !  Porc 4 

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tramway caillassé à Brest (Finistère) dans la nuit du 19 au 20 juillet

Message par Guzmán El Bueno le Mer 23 Juil - 14:53

L'attaque a été particulièrement impressionnante et violente. Il est un peu plus de minuit dans la nuit de samedi à dimanche quand une rame du tramway de Brest (Finistère) circule avec à son bord un seul passager. D'un coup, elle fait l'objet de jets de cocktails molotov et de pierres alors qu'elle était à l'arrêt à Pontanezen, un quartier sensible de la ville.

Les assaillants, cagoulés, au nombre d'une quinzaine, jettent également des obstacles sur la voie pour empêcher la rame de redémarrer. Avec un "sang-froid et un professionnalisme" salués par la direction, la conductrice réussit toutefois à repartir et à conduire la rame jusqu'au terminus. "Il n'y a pas eu de blessés, mais la conductrice est très choquée", a précisé l'opérateur Bibus, qui gère le réseau local des transports en commun.

"C'est du jamais vu à Brest"

La direction de Bibus a décidé en concertation avec le personnel d'arrêter le trafic des bus et trams dimanche soir. Cette décision est la "conséquence du très vif émoi suscité par l'attaque violente d'une rame de tramway la nuit dernière", précise Bibus-Keolis dans un communiqué. Les forces de l'ordre ont interpellé un jeune homme relâché quelques heures plus tard. Une enquête a été ouverte mais il n'y avait pas eu de nouvelles interpellations dimanche soir, a précisé le parquet.

"Ça a été un choc pour l'entreprise, c'est du jamais vu à Brest et il était important que la direction montre qu'on ne banalise pas de tels gestes", a indiqué Hervé Cohadon, directeur de Bibus-Keolis. "Il n'y avait pas de signes précurseurs d'une telle violence dans le quartier", a-t-il ajouté. Le trafic des bus et des trams devrait néanmoins reprendre normalement lundi matin. (Sources : Métronews - 20 juillet 2014)

"Il n'y avait pas de signes précurseurs de violence ..."  J'En Peux Plus Rigoletto A mourir de rire ! Ca fait des années que le quartier où se sont déroulés les faits - celui de Pontanézen et juste à l'arrêt nommé ... Pontanézen  Zut Très Malpoli - est un quartier où il ne fait pas bon traîner le soir ... surtout pour un Blanc.

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum