Résistance & Reconquête

Le vrai visage de Mouloud Aounit

Aller en bas

Le vrai visage de Mouloud Aounit

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 15:07

[quote][...] ... J'ai déjà dit, ici et ailleurs, tout le mal que je pensais du MRAP ainsi que toute la méfiance que m'inspirait cet organisme qui, sous prétexte de lutter contre le racisme, tend de plus en plus à se faire le porte-parole des islamistes.

Voici un article en date du 24 janvier 2005, rédigé par Jacqueline Rémy, journaliste à "L'Express", et qui raconte comment M. Aounit a fini par se dévoiler lui-même :

Au moins, les choses sont claires. En réclamant la pénalisation du blasphème, comme il l'a fait le 13 janvier sur France 3, Mouloud Aounit, secrétaire général du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), a pris un tournant édifiant dans l'histoire de l'association. En entendant cet appel à la répression, par la justice, de toute critique contre Dieu ou la religion, on comprend que le Mrap s'apparente désormais moins à la lutte antiraciste qu'au combat intégriste.

Non seulement Mouloud Aounit fait mine d'oublier que la liberté de critiquer la religion est un droit fondamental en France, mais il rejoint les revendications des réseaux intégristes catholiques, sous la houlette de Bernard Antony, l'un des piliers du Front national. Qu'en penserait le noyau de militants, souvent communistes, souvent juifs, qui ont créé le Mrap en 1949 ?

Ces dernières années, malgré l'opposition d'une partie de ses militants, le mouvement a tenté de persuader l'opinion qu'il fallait se battre prioritairement contre l' «islamophobie», diabolisant au passage tous ceux qui critiquent l'islam ou les musulmans et accordant à demi-mot l'indulgence à certains errements antisémites. Puis, accueillant des associations fondamentalistes musulmanes en son sein, il a pris position contre la loi sur le voile. Si le délit de blasphème était rétabli, pourrait-on encore dénoncer les excès de la charia, les fatwas?

Mouloud Aounit a précisé plus tard qu'il ne pensait pas au blasphème religieux, mais aux atteintes «à l'intégrité de la personne». Son lapsus, si cela en est un, n'est peut-être pas innocent. Il sait que le blasphème est prohibé dans beaucoup de pays européens.
(Mis en ligne pour la première fois le 8 février 2006 sur le Coin de MDV).

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vrai visage de Mouloud Aounit

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 15:08

[...] ... M. Aounit tente de redorer son blason :

A la veille de l'examen du nouveau projet de loi sur l'immigration, Mouloud Aounit, président du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), a estimé mercredi que le texte constituait "une attaque sans précédent contre les conditions de séjour des étrangers" en France.

"Si ce projet est adopté, il conduira à une totale négation des droits des étrangers et affichera une réelle volonté de précarisation des étrangers en situation régulière", dénonce-t-il dans un communiqué en estimant que désormais "seul l'étranger perçu comme étant économiquement rentable pourra alors obtenir un droit au séjour".

Pour M. Aounit, "en revendiquant une immigration 'choisie' contre une immigration 'subie', le gouvernement participe à la culpabilisation racisante" et "prend ici le risque de présenter les étrangers comme étant une charge insupportable et inutile.

Le MRAP, qui "s'indigne également de la remise en cause du principe général du regroupement familial", en appelle aux parlementaires "pour qu'ils s'opposent à ce projet de loi indigne, raciste et méprisant qui bafoue les valeurs de la République" et souhaite une "mobilisation citoyenne pour s'opposer à ce projet de loi qui instaure une immigration jetable et corvéable". Source Internaute-Actualité

M. Aounit ne se rend pas compte que beaucoup de choses sont en train de changer en France. M. Aounit pense sans doute que les exemplaires de Charlie-Hebdo ont été achetés par des intégristes bien décidés à les mettre au pilon ...

Le mensonge est flagrant :

1) il est certain que les immigrés clandestins ne seront pas servis avec cette nouvelle loi. Mais Aounit ment quand il tente de focaliser l'opinion sur les immigrés réguliers ;

2) il est absurde et suicidaire de vouloir continuer à pratiquer une politique de rapprochement familial qui n'encourage que la polygamie, statut interdit par les lois de la République ;

3) enfin, ne nous voilons pas la face : le chômage existe dans notre pays. Nous ne sommes pas sûrs déjà de l'avenir de nos enfants. Pourquoi encourager de pauvres bougres à venir s'échouer chez nous où ils seront déstabilisés et déçus, puis frustrés ? Pour donner du grain à moudre aux extrêmistes des deux bords ?

La solidarité, c'est bien beau. Mais la solidarité, comme son nom l'indique, n'est pas unilatérale. Quand je vois les réactions engendrées encore dans le 93 par la publication de ces fameuses caricatures, je me dis que des gens à qui la République française donne abri, travail (pas le pérou, je suis d'accord mais c'est mieux que chez eux, non ?), RMI, assurance sociale et j'en passe ... doivent en contrepartie à cette République autre chose que du mépris, de la suspicion et du dénigrement systématique.
... [...]
(Mis en ligne pour la première fois sur Le Coin de MDV le 8 février 2006.)

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum