Résistance & Reconquête

Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Aller en bas

Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 14:49

Ca date pourtant et déjà :

[...] ... Une réunion en forme de veillée d'armes, à la veille de la parution, dans l'hebdomadaire Charlie-Hebdo, de caricatures du prophète Mahomet, s'est tenue à la mosquée du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), lundi 6 février dans la soirée. "Nous avons pris l'initiative de cette réunion parce que Charlie Hebdo s'apprête à publier à nouveau les dessins, a annoncé Mohamed Henniche, secrétaire général de l'Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) et représentant d'une association de jeunes d'Aulnay-sous-Bois. On pouvait penser que la polémique allait s'arrêter avec France Soir. Ce qui nous choque, c'est la répétition. Le but de cette réunion est de mettre au point ce qu'on peut faire ensemble."
Une vingtaine de représentants de mosquées et d'associations se sont donc retrouvés, à l'issue de la prière du soir, dans une salle de réunion voisine, éclairée seulement par des néons. Des boissons sans alcool, eau minérale et jus d'orange, étaient disposées sur la table. L'assistance était composée exclusivement d'hommes, la plupart âgés de 30 à 40 ans. Ce lieu de culte a été fondé par une dizaine de jeunes de la ville, tous amis d'enfance. L'ancien maire Claude Bartolone (PS) a mis à leur disposition une ancienne usine, dont les locaux ont été hâtivement repeints en vert et en blanc. La mosquée est l'un des piliers de l'UAM 93.

La réunion a débuté par la récitation d'une sourate du Coran en arabe. Un jeune membre de la mosquée attendait dehors, dans le froid, pour accueillir les retardataires, venus tout droit de leur travail. "Le mot qui résume le mieux le sentiment général est l'humiliation", dit-il.

M. Henniche a ensuite soumis aux représentants des associations trois propositions : organiser un rassemblement à Paris ; intenter une action en justice contre Charlie Hebdo ; faire circuler une pétition "pour demander de mettre la religion – pas seulement l'islam – à l'abri des excès des médias".

Le président de l'UAM 93 n'a pas hésité à critiquer d'emblée les grandes fédérations membres du Conseil français du culte musulman (CFCM). "Nous ne referons pas la même erreur qu'avec la loi sur le voile, prévenait-il. Nous pensions que, grâce au CFCM, cette loi ne serait jamais adoptée. Et il a laissé faire..."

Un jeune représentant de l'association gérant la mosquée du Pré-Saint-Gervais a pris la parole pour dénoncer les médias. "Les journalistes invoquent la liberté d'expression. Mais qui, parmi ces journalistes, prendrait le risque de caricaturer un juif au nom de cette même liberté d'expression ? Ce serait un tollé planétaire ! Nous demandons simplement que l'on soit juste avec nous. Nous voulons envoyer un signal fort aux autorités."

Les représentants de l'UAM 93 ont ensuite demandé aux journalistes de sortir, afin de pouvoir débattre entre eux, sans observateurs extérieurs. A l'issue de la réunion, l'association a décidé d'organiser une manifestation, samedi 11 février, de 14 heures à 18 heures, place de la République, à Paris.

L'UAM 93 fédère neuf mosquées parmi les plus importantes de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Aubervilliers, Le Pré-Saint-Gervais, Bobigny, Gagny, Villemomble, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Sec) ainsi que quatorze associations sympathisantes. L'un de ses membres la définit comme "anti-Paris". Une manière de signifier qu'elle refuse de s'aligner sur les directives des grandes fédérations nationales, Union des organisations islamiques de France (UOIF), Fédération nationale des musulmans de France (FNMF) et Mosquée de Paris. Aux dernières élections du CFCM, en juin 2005, l'UAM avait tenté de présenter sa propre liste en Ile-de-France, avec les Africains de la Fédération française des associations islamiques d'Afrique, des Comores et des Antilles (Ffaiaca). Elle avait dû y renoncer pour des raisons de procédure. "Nous faisons un constat de paralysie du CFCM", insiste aujourd'hui Mohamed Henniche.

Une manifestation dont l'annonce s'était faite par Internet et par SMS avait rassemblé un millier de personnes, selon la police, dimanche 5 février, à Paris. L'UAM 93 espère mobiliser plus largement. D'ores et déjà, le débat sur les caricatures semble avoir dépassé les milieux religieux pour atteindre aussi les musulmans laïques. "Nous recevons beaucoup d'e-mails de personnes choquées par la dimension raciste des caricatures, affirme Saïd Branine, l'un des animateurs du site oumma.com. Les gens sont choqués, même s'ils ne sont pas croyants. Dans cette affaire, le clivage entre les modérés et les durs a explosé." Le Conseil des démocrates musulmans de France (CDMF), proche de Nicolas Sarkozy, a condamné, lundi 6 février, les caricatures et aussi les manifestations violentes de ces derniers jours. "Nous condamnons cette provocation, la liberté d'expression ne peut être invoquée puisque son corollaire, le respect des croyances d'autrui, est piétiné", a déclaré Abderrahmane Dahmane, son président. (Sources : Xavier Ternisien - Le Monde - 7 février 2006) ... [...]

Les Archives ont du bon : quand on nous dit, aujourd'hui, que les musulmans modérés sont différents des islamistes ... Pas quand on caricature le prophète en tout cas ...  Cafémaniaque

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 14:54

[...] ... Caricatures de Mahomet : référé contre Charlie Hebdo

Le CFCM tente d'interdire la parution de Charlie Hebdo Le Conseil Français du culte musulman vient d'intenter un référé contre Charlie Hebdo pour tenter d'interdire la parution du numéro consacré aux caricatures de Mahomet à paraître demain.

Ce numéro reprend les douze caricatures danoises, mais donne aussi la parole à un collectif d'hommes et de femmes de culture musulmane plaidant pour la liberté d'expression.

La MRAP a déjà confirmé sa dérive en portant plainte contre France Soir pour "incitation à la haine raciale" alors que ces dessins sont au pire blasphématoires.

Autant un procès pour incitation à la haine a posteriori relève des moyens légaux légitimes permettant le débat sur les limites de la liberté d'expression, autant la demande d'interdiction d'un journal par référé représente ici une véritable tentative de censure.

L'attitude du Conseil français du culte musulman prouve que cette institution est désormais sous l'influence des radicaux de l'UOIF et non plus la représentation moderne de l'islam de France*.

Le procès aura lieu ce jour, mardi 7 février, à 15h à la 17 ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris.

* Lire l'analyse de Fiammetta Venner, dans OPA sur "l'islam de France : les ambitions de l'UOIF" (Calmann-Lévy)

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2702135242/qid=1139316500/sr=8-8/ref=sr_8_xs_ap_i8_xgl14/171-2073074-7533008

©️ www.prochoix.org ... [...]

Si Charlie-Hebdo est interdit, ce sera une honte pour ses juges.

Mais ce sera aussi la porte ouverte au pire. (Mis en ligne le 7 février 2006)

La question à se poser est la suivante : aujourd'hui, avec les ravages causés par Hollande-La-Honte et ses sbires islamo-collabos, "Charlie-Hebdo" ne serait-il pas condamné ? ...  scratch En tous cas, j'ai gardé tous les numéros concernant l'affaire des Caricatures. Et vous ? ...  Diable Ricanant 

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 14:55

Dernières nouvelles :

Une nouvelle étape dans la polémique sur la publication dans la presse de caricatures de Mahomet qui font scandale dans le monde islamique. Le tribunal de Paris a refusé la saisie de Charlie-Hebdo réclamée par les organisations représentatives de l'islam français.

L'hebdomadaire satirique publiera donc mercredi les 12 caricatures parues initialement en septembre dernier dans un journal danois, avec en plus, en Une, une autre de Cabu montrant Mahomet le visage caché derrière les mains qui déclare : "c'est dur d'être aimé par des cons".

Les responsables de Charlie-Hebdo ont été placés sous protection policière par anticipation, de même que les locaux de l'organe de presse.


La justice n'a pas statué sur le fond mais sanctionné des vices de forme dans la demande conjointe du Conseil français du culte musulman, des mosquées de Paris et Lyon, de l'Union des organisations islamiques de France et de la Fédération nationale des musulmans de France.

Elles arguaient que le journal porte atteinte au principe de respect des croyances et à l'obligation de respect des sentiments religieux imposée selon elles par la jurisprudence. Par ailleurs, aujourd'hui encore, malgré les appels au calme, de nombreuses manifestations parfois violentes ont été organisées dans le monde musulman : de l'Afghanistan à l'Indonésie en passant par l'Iran, le Pakistan ou encore le Niger. - Sources Europe 1

Demain, j'achète Charlie-Hebdo. Pour le principe.  Cool (Mis en ligne sur Le Coin de MDV le 7 février 2006)

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 14:57

Je reproduis intégralement le texte de "L'Internaute-Actualité" :

Philippe Val, le directeur de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, s'est défendu mercredi de toute provocation après avoir publié les 12 dessins caricaturant le prophète Mahomet, qui ont été publiés dans un journal danois et ont embrasé une partie du monde musulman.

"L'exercice de la liberté d'expression ne peut pas être considéré comme une provocation. Ce n'est pas parce que des gens ne la supportent pas qu'il faut y renoncer", a déclaré Philippe Val lors d'une conférence de presse, tenue le jour même de la publication et à laquelle assistaient de nombreux médias étrangers.

Il s'est aussi déclaré "choqué" de la déclaration du président Jacques Chirac, qui a "condamné" mercredi en Conseil des ministres "les provocations manifestes susceptibles d'attiser dangereusement les passions" dans l'affaire des caricatures.

"Le discours politique a été lamentable dans cette histoire", a-t-il souligné.

"Ce n'est pas une provocation. La provocation a commencé bien avant (...) Ce n'est pas la publication de quelques dessins de presse qui a mis le feu" et fait naître le terrorisme islamique, s'est indigné Philippe Val.

Il s'est également dit surpris du succès du numéro de cette semaine: les 160.000 exemplaires tirés ont été rapidement épuisés, deux réimpressions ont été nécessaires et plus de 400.000 exemplaires devraient être vendus.

Selon Caroline Fourest, membre de la rédaction [et auteur notamment de "Frère Tariq, stratégie, discours et méthode de Tariq Ramadan"], cet engouement du public est un achat militant, un "contre-boycott citoyen", en riposte au boycott des produits danois dans certains pays musulmans.

Philippe Val a saisi cette occasion pour lancer un appel à la publication des 12 dessins controversés, dans l'ensemble des médias du monde. "Dans les Etats de droit, il serait nécessaire de publier ces caricatures, accompagnées d'un appareil critique", a-t-il affirmé.

Charlie Hebdo a ainsi contacté les responsables de L'Express et du Nouvel Observateur pour leur demander de les publier et cette proposition a été considérée comme une "bonne idée" dans les deux hebdomadaires.

Selon Philippe Val, en publiant ces dessins, Charlie Hebdo a d'abord voulu exprimer sa solidarité avec le quotidien France Soir, premier en France à publier l'ensemble des dessins danois, ce qui a valu au directeur du journal d'être limogé par le propriétaire. Mais, a-t-il ajouté, nous avons également voulu défendre la démocratie, dont l'un des principes fondamentaux est la liberté d'expression.

Par ailleurs, il a annoncé qu'il publierait les dessins du concours de caricatures sur l'Holocauste, organisé en Iran : "cette fois, ce ne sera pas au nom de la liberté d'expression, mais pour lutter contre le négationnisme", a-t-il précisé.


Philippe Val s'est également défendu de faire de l'islamophobie dans son dessin de une, où l'on voit Mahomet traiter ses fidèles de "cons". Selon lui, il faut respecter les personnes, mais rien n'interdit de critiquer une religion. A Charlie Hebdo, on cite en exemple le numéro du 6 avril 2005, à la Une duquel le pape Jean-Paul II, tout juste décédé, interrogeait un ciel désert: "Heu... Y a quelqu'un ?".

Quant aux éventuelles menaces adressées au journal, le directeur a assuré qu'il n'était au courant de rien, mais a souligné que la police avait jugé nécessaire d'établir une surveillance particulière aux abords du bâtiment.

Il est vrai que, en achetant aujourd'hui "Charlie-Hebdo", j'ai fait oeuvre militante. Je l'ai acheté pour le principe, parce que la liberté d'expression est un bien qu'on m'a appris à tenir pour inaliénable.

De même, bien qu'estimant plus que douteux le concours de dessins du journal iranien, j'achèterai les caricatures sur l'Holocauste. Il faut aller en cette affaire jusqu'au bout de nous-mêmes et de nos valeurs. La liberté d'expression est une valeur occidentale positive dont nous n'avons pas à avoir honte, bien au contraire : le sang de nos ancêtres a coulé pour qu'elle nous soit acquise, nous pouvons en être fiers.

J'en suis fière. Mais j'ai honte de nos politiques qui, à l'exception de Nicolas Sarkozy, lequel a assuré avec autant de hargne que d'habitude, se sont tous comportés comme des larves. En 1938 aussi, ils appelaient "diplomatie" la lâcheté avec laquelle ils s'inclinèrent devant Hitler ...  Vomito Vomito 

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Message par Guzmán El Bueno le Sam 12 Juil - 15:01

Masques de Venise a écrit:"On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui," disait Pierre Desproges.

Sur la couverture de Charlie Hebdo, le 8 février 2006, Mahomet aura été de cet avis si sage :


Parce qu'enfin, il faut tout de même le rappeler, jamais Mahomet n'a interdit qu'on le représente, lui. La représentation d'Allah est interdite par le Coran mais il n'existe aucun texte appliquant cette interdiction à l'image du Prophète.

Un peu comme, dans les Evangiles, il n'existe aucun texte prêchant l'évangélisation par la force et le sang.

Les hommes sont cons, on n'y peut rien. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser faire sans rien dire par leur connerie !  Halte  Mitraillette  Mitraillette 

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caricatures de Mahomet : islam & islamistes : même combat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum