Résistance & Reconquête

Démission de Jean-Jacques Brot

Aller en bas

Démission de Jean-Jacques Brot

Message par Guzmán El Bueno le Sam 26 Juil - 9:48

Le fait est suffisamment rare pour être rapporté : Jean-Jacques Brot, haut commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, en raison de son désaccord avec la stratégie de l’État concernant la décolonisation en cours de l’archipel, a envoyé sa lettre de démission à madame Pau Langevin, le ministre des Outres-mer. « Je ne veux pas cautionner le largage annoncé de la Nouvelle-Calédonie » aurait-il déclaré. Gaulliste assumé, Jean-Jacques Brot, jamais officiellement mais toujours devant témoins, parle même « d’acte républicain ».

Très peu usuelle dans les milieux politiques où les ambitions prennent si souvent le pas sur l’éthique et les convictions personnelles, une décision semblable sera prise en France métropolitaine, en 1981, par Philippe de Villiers, après l’élection de François Mitterrand. « Mû par la haine, ce régime s’écroulera tôt ou tard dans la haine. La France, disait Victor Hugo, n’est pas faite pour porter la haine mais pour porter l’amour. Je ne peux rester, une minute de plus, solidaire d’un pouvoir d’État qui finira dans la faillite, les scandales, et qui sait ? dans le sang… » En plus d’avoir commis, à l’instar du haut commissaire trente et quelques années plus tôt, un acte républicain, les scènes de guerre civile dans notre pays – entre autres – ce samedi 21 juillet, nous révèlent un sous- préfet visionnaire.

Il existe donc, au service de l’État, des hommes qui, à la compromission, au reniement de soi, par respect pour leurs convictions, et à la trahison de leur engagement, préfèrent le sacrifice de la fonction. Autrement dit, l’honneur au déshonneur. La mort politique à la mort psychique.

Mais il y a une autre catégorie d’hommes et de femmes politiques. Prenons, par exemple, Arnaud Montebourg. Il fallait l’entendre, en 2012, fustiger la mondialisation ! « Une escroquerie mondiale fabriquant des chômeurs au Nord et des quasi esclaves au Sud » s’indignait-il.

Le résultat, deux ans plus tard, d’une aussi flamboyante constatation ? Un poste de ministre du Redressement productif totalement impuissant, au sein d’un gouvernement mondialiste sur le point de conclure le marché transatlantique.

Jean-Jacques Brot et Philippe de Villiers, des spécimens en voie de disparition et Arnaud Montebourg, une espèce en pleine expansion ? (Sources : Caroline Artus - Boulevard Voltaire - 25 juillet 2014)

_________________
"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."  - Charles de Gaulle

"Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado / Mieux vaut mourir debout que vivre A genoux." - Emiliano Zapata

"À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."  - John  Fitzgerald Kennedy
avatar
Guzmán El Bueno
Admin

Messages : 163
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 58
Localisation : En pleine révolte

Voir le profil de l'utilisateur http://resistanceetreconque.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum